Sok An

Sok An était un politicien et diplomate cambodgien, originaire de la province de Takeo. Il était l’un des neuf premiers ministres adjoints actuellement en fonction au Cambodge, en plus d’être président du Conseil des ministres. Au cours de sa longue carrière politique, il s’est grandement impliqué pour la préservation du patrimoine culturel de son pays. Il était notamment président de l’autorité APSARA, l’instance responsable de la protection et de la gestion de la région d’Angkor, créée suite à l’inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial en 1992. Cet organisme, en collaboration avec le comité international d’experts ICC-Angkor, a reçu l’assistance de nombreux pays afin de réaliser des projets de sauvegarde couronnés de succès. Sok An était également président de la Commission nationale pour l’UNESCO, en plus d’avoir présidé la 37e session du Comité du patrimoine mondial à Phnom Penh en 2013. Avant son décès, le Roi du Cambodge lui a décerné le titre honorifique de Samdech Vibal Panhia.

Les extraits audio suivants sont issus d’une entrevue menée avec Sok An par Christina Cameron et Mechtild Rössler en juin 2014 à Doha, Qatar. L’intérêt de son témoignage réside particulièrement dans sa vision des buts de la Convention, dans les solutions qu’il énonce face à la croissante incessante de la Liste du patrimoine mondial et dans les passages qui traitent du cas spécifique d’Angkor.