Roland Silva

Roland Silva est un spécialiste sri lankais de l’architecture et de l’archéologie d’Asie. Il a étudié à l’Architectural Association School of Architecture et à l’Université de Londres dans les années 50 avant d’obtenir un doctorat de l’Université de Leyde, aux Pays-Bas, en 1988. À la tête du département d’archéologie du gouvernement sri lankais au début des années 80, il a préparé les dossiers de nominations pour les trois premiers sites du Sri Lanka inscrits au patrimoine mondial, en plus de créer ICOMOS Sri Lanka suite aux encouragements de Michel Parent. À la même époque, il a également mis en place le Central Cultural Fund, une importante instance dédiée au financement d’activités culturelles.

En 1990, Roland Silva est élu président d’ICOMOS International, fonction qu’il occupera durant trois mandats, soit jusqu’en 1999. Durant cette période, et à son initiative, le nombre de comités scientifiques internationaux de l’ICOMOS passera de 11 à 24. Roland Silva a par ailleurs présidé la Conférence de Nara sur l’authenticité en 1994. Récipiendaire du prix Piero Gazzola (1999) et du prix Arts et Culture de Fukuoka (2004), Roland Silva est l’auteur de nombreuses publications scientifiques portant sur la conservation, l’architecture et l’archéologie en Asie. Parmi celles-ci, on compte notamment Religious Architecture in Early and Medieval Sri Lanka (Krips Repro, 1988).  

Les extraits audio suivants sont issus d’une entrevue menée avec Roland Silva par Christina Cameron en octobre 2011 à Victoria au Canada. Ils soulignent les grandes contributions du premier président asiatique de l’ICOMOS, notamment par le développement de comités scientifiques internationaux et de conseils à la Convention du patrimoine mondial. Roland Silva partage notamment ses réflexions sur des enjeux tels que la longueur de la Liste et la notion changeante d’authenticité.