Licia Vlad Borrelli

Licia Vlad Borrelli est une archéologue et professeure italienne émérite, spécialisée dans l'archéologie et les techniques de conservation. Depuis plus de 25 ans, elle a dirigé le département archéologique du Istituto Centrale del Restauro di Roma, avant de rejoindre le ministère du Patrimoine et des Biens Culturels en tant qu'inspecteur archéologique des années 1950 à 1990. Impliquée au patrimoine mondial au fil des ans, elle a été présidente et rapporteur, et a notamment joué un rôle majeur dans les discussions sur les paysages culturels lors de la session de 1983 du Comité. Elle est l'auteur de bon nombre d'articles et d'ouvrages, tel que Il restauro archeologico : Storia e materiali (Viella, 2003).

Son implication au sein du patrimoine mondial remonte à 1982 quand elle a présidé la septième session du Comité du patrimoine mondial à Florence. Elle a ensuite servi comme rapporteur de la quatorzième session du Comité à Banff en 1990. Enfin, en 1992, elle a participé à la réunion de Washington d’un comité d'experts pour élaborer des orientations stratégiques du Comité du patrimoine mondial.

Les extraits audio choisis proviennent d’une entrevue menée avec Licia Vlad Borrelli par Christina Cameron et Mechtild Rössler en mai 2010 à Rome. Elle décrit sa longue et riche expérience du patrimoine mondial, évoquant en parallèle des perspectives italiennes et internationales, ainsi que ses réflexions sur la Liste du patrimoine mondial et ses limites. Pour avoir pris part aux premières étapes de la Convention, elle met en exergue toute l'importance et la complexité des discussions relevant des paysages culturels. Elle n'hésite pas à prendre position et affirmer la nécessité d'une juste balance dans la présence des diplomates au côté des experts au sein du Comité. Elle met l'accent sur la nécessité d'un meilleur suivi des sites inscrits et promeut la solidarité internationale en vue d'éduquer les populations à leur patrimoine, pour en assurer une conservation pérenne.