Léon Pressouyre

Léon Pressouyre était un historien et professeur émérite français spécialisé en art et en archéologie du Moyen âge, qu'il enseigna pendant 17 ans à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Conseiller éminent et permanent d'ICOMOS de 1980 à 1990, il fut par la suite membre de la délégation française au Comité du patrimoine mondial. Comme consultant à l’UNESCO, il présida un groupe d'experts de l'UNESCO pour le suivi de l'état du patrimoine culturel en Bosnie-Herzégovine de 1996 à 2001, ainsi que le comité scientifique de 2002 à 2004 pour suivre à ce titre la reconstruction du pont de Mostar. Il fut l'auteur de nombreux articles et ouvrages, dont notamment La Convention du Patrimoine mondial, vingt ans après (UNESCO, 1993).

Son implication au sein du patrimoine mondial remonte aux années 80 où il fut coordinateur de l'ICOMOS à l'appel de Raymond Lemaire, pour les présentations faites au Comité du patrimoine mondial et également, documenter à postériori les sites déjà inscrits en 1978 et 1979. Puis, de 1990 à 1997 il a été membre de la délégation française au Comité du patrimoine mondial.

Les extraits audio choisis sont issus d’une entrevue menée avec Léon Pressouyre par Christina Cameron et Mechtild Rössler en novembre 2008 au siège social de l’UNESCO à Paris, France. Il y relate les prémices et la riche évolution du patrimoine mondial depuis sa création. À travers un regard aiguisé et passionné, il aborde l'importance de la présence et du travail complémentaire des trois organes consultatifs et se questionne sur le rôle et l'avenir du Centre du patrimoine mondial. Enfin, il met en exergue la complexité des discussions autour de la notion d'authenticité et de paysage culturel ainsi que d'importants dossiers, tel que l'inscription du pont de Mostar ou encore de Jérusalem.