Carmen Añón Feliú

Carmen Añón Feliú est architecte paysagiste de formation. En tant que spécialiste des jardins historiques, elle a supervisé des projets de conservation au Jardin botanique royal de Madrid pendant vingt-cinq ans, en plus d’enseigner l’histoire des jardins et la restauration des paysages culturels à l’Universidad Politécnica de Madrid (UPM). Membre de longue date d’ICOMOS, elle a été Vice-Présidente du comité national espagnol d’ICOMOS et est Présidente d’honneur du Comité Scientifique International ICOMOS-IFLA sur les paysages culturels. Elle est l’auteure de nombreux articles et ouvrages, notamment Jardín y naturaleza en el reinado de Felipe II, ouvrage collectif de 1998, et Jardins en Espagne de 1999.

Son implication au sein du patrimoine mondial remonte aux années 80, alors qu’elle participait à l’évaluation des nominations culturelles avec l’ICOMOS. De 1993 à 1999, elle a assisté aux réunions du Comité du patrimoine mondial en tant que membre du conseil d’administration d’ICOMOS, puis comme conseillère pour la délégation d’Espagne à partir de 2001. Entre 2006 et 2009, elle était membre du Comité du patrimoine mondial.

Les extraits audio choisis sont issus d’une entrevue menée avec madame Añón Feliú par Christina Cameron en juin 2009 à Madrid en Espagne. Carmen Añón Feliú y relate la longue et riche expérience du patrimoine mondial que sa double implication, d’abord au sein d’ICOMOS puis à la délégation espagnole, lui a permis d’acquérir. À travers un regard lucide et affirmé, elle lie les enjeux d’inscription des biens sur la Liste du patrimoine mondial à ceux de leur conservation, valorise le travail des organes consultatifs et s’interroge sur le rôle du Centre du patrimoine mondial. Par dessous tout, elle appelle à un retour aux valeurs originelles de paix, de partage et de communication entre les cultures véhiculées par la Convention du patrimoine mondial.