Vous êtes ici : Accueil > Activités > Colloques > Le rôle de la communauté dans la conservation des paysages culturels à Calgary 

Le rôle de la communauté dans la conservation des paysages culturels à Calgary 

Michelle Reid
Architecte paysagiste en conservation
Service des parcs, Ville de Calgary

Parcs Calgary a eu un grand succès ces dix dernières années quant à son rôle dans la conservation des paysages culturels de la ville. En plus d’établir un plan stratégique pour les paysages culturels, Parcs Calgary a investi plus de 25M$ dans des travaux de conservation et de redéveloppement et a créé des partenariats avec plusieurs organisations locales. Cette présentation explore l’impact du plaidoyer de la communauté, qui a rendu le succès de ces actions possible, sur le redéveloppement de six des paysages culturels de Calgary :

  • Central Memorial Park (1912) - parc inspiré des aménagements paysagers victoriens.

  • Reader Rock Garden (1913) – rocaille de l’époque édouardienne.

  • Browness Park (1912) – ‘trolley park’ si aimé par la communauté que tout projet de redéveloppement était vu de manière sceptique.

  • Bridgeland-Riverside Vacant Lots Garden (1920)– jardin communautaire géré conjointement par Parcs Calgary et la communauté assurant ainsi la continuité de la préservation du site.

  • Century Gardens (1976) – parc du style expressionniste et brutaliste ayant été sous menace de démolition en raison d’opinions préconçues sur le brutalisme.

  • Paskapoo Slopes (âgé de 6000-9000 ans) – site de Buffalo Pound auparavant privé qui a récemment été transféré dans l’inventaire de Parcs Calgary après de laborieux débats.